A l’élection présidentielle française, j’ai décidé de voter pour François Bayrou; Candidat du Centre, il souhaite casser le clivage gauche-droite et gouverner avec les meilleurs. Après des décennies où les français votaient un coup à gauche puis un coup à droite, son idée d’union nationale tient la route, car elle est à l’image des Français.

Que proposent les autres candidats?

Le Pen: c’est la grande gueule d’extrême droite, le raciste d’inspiration hitlérienne. Il est dangereux s’il arrive au pouvoir, mais est nécessaire pour pousser au cul tous les autres sur des sujets tabous comme la gestion de l’immigration et l’insécurité.

Sarkozy: lui aussi excellent communicateur, il porte malheureusement avec lui le fardeau de la preuve. Au gouvernement depuis plusieurs années, il n’a pas réussi à faire grand chose. L’insécurité n’a pas reculé, il y a eu des émeutes dans les banlieues et les rapports entre la police et le peuple ont empirés. De plus, depuis quelques jours il se dit ouvert à discuter avec le Front National et donc pourquoi pas à faire alliance avec Le Pen, chose que Jacques Chirac avec toujours refusé. Enfin, sur ses positions par rapport à l’homosexualité. L’homme Sarkozy a des idées plus ouvertes que celle de son parti. Mais il a préféré suivre la ligne des plus conservateurs en devenant officiellement opposé au mariage gay.

Ségolène Royale: un bon concept que de faire participer les français à l’élaboration de son projet. Mais une très mauvaise idée que d’avoir fait appel aux éléphants du parti dès que les sondages retombaient. De plus, c’est une cruche. Elle dit tout et son contraire. Ne connait pas les dossiers. Son coté candide la fait paraitre sympathique, mais le problème c’est qu’elle ne semble pas être consciente de sa connerie. Le programme socialiste est irréalisable dans son ensemble financièrement. Par rapport à l’homosexualité, c’est certain que le parti est pour le mariage gay et l’adoption par les couples de même sexe. Mais la candidate n’a pas ces convictions. Elle a changé d’avis pour faire plaisir à son mari François Hollande et au PS qui sont bien plus ouverts à cela qu’elle-même.

Stratégie : En votant pour Bayrou, Ségolène ne passerait pas au second tour avec l’éparpillement des voix de la gauche. Elle devrait donc s’associer avec lui et les autres partis tolérants de gauche, comme les verts, pour faire barrage à l’association officielle ou officieuse Sarko-Le Pen. Ainsi, avec Bayrou Président et pourquoi pas Ségolène Première Ministre, nous pourrions avec des solutions économiques qui tiennent la route (2 nouveaux emplois sans charges, abolition des cautions pour la location d’appartement, ouverture sur l’Europe) et des avancées sociales comme le mariage gay, l’adoption ou encore l’euthanasie.

Les autres candidats... et bien ils devraient se modérer au second tour et s’associer avec Bayrou et Ségo.

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website