Le site Yagg a interrogé le docteur Michel Ohayon au sujet de la recrudescence des contaminations VIH chez les gays et notamment les plus jeunes. Selon lui : « si l’épidémie progresse chez les plus jeunes, c’est parce que leurs stratégies de prévention reposent souvent sur ce qu’on appelle des protections imaginaires. Les jeunes gays ont “des stratégies de prévention qui reposent sur l’exclusion des séropositifs”, explique-t-il. Mais comment faire le distinguo ? Beaucoup de jeunes opposent les gens “crades” et les gens “clean”. Ce qu’ils disent ? “Les gens qui fréquentent les backrooms sont crades et vont attraper le VIH, mais le mec super mignon croisé sur Grindr, forcément, il l’a pas”. Mais la réalité est tout autre: le VIH ne fait pas ce genre de distinction.

Lire la suite de l’article «Le VIH est vraiment entré chez les jeunes gays et ils ne le savent pas forcément encore»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website