Fin 2009, « au nom de la neutralité », la confédération nationale des associations des familles catholiques a attaqué l’agrément national accordé la même année à SOS homophobie à titre d’association complémentaire de l’enseignement public. À l’issue de cette démarche, le tribunal administratif de Paris a ce 23 novembre annulé l’agrément délivré par le Ministère de l’Éducation nationale.

Ceci est un scandale, une petite victoire pour l’homophobie, dans une période où il ne faut surtout pas relâcher la lutte. Fatigay appelle le gouvernement à réagir et réparer cette erreur. C’est à la source que le mal doit être combattu, aussi, l’éducation est essentielle afin de lutter contre les discriminations.

One thought on “SCANDALE : une petite victoire pour les Cathos homophobes

Commentaires