Ce mercredi 16 mars se déroulait, à l’Assemblée nationale, une commission spéciale sur la crise nucléaire au Japon en présence de ministres, parlementaires et autres responsables du nucléaire français. Le débat sérieux et crucial, à l’heure où le Japon vit une catastrophe sans précédent, a été interrompu sauvagement par le député Maxime Gremetz pour une histoire de voiture mal garée.

CaptureQuelques minutes plus tard, il revient et s’assoit à la place de l’administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique.

« la honte »
« Indigne d’un parlementaire »
« indécent »

 

L’un des présidents de la commission s’énerve sérieusement et avec raison : « M. Gremetz, vous pourriez avoir le minimum de décence. On pourrait penser aux techniciens, aux ingénieurs japonais qui risquent leur vie actuellement. Alors, ne nous cassez pas les pieds avec deux voitures qui sont mal garées ! ».

La réunion a dû être suspendue le temps de retrouver des conditions normales. La séance était diffusée en direct sur France 3 et les chaines d’informations. Voici la vidéo de cet homme pathétique !

 

 

MISE À JOUR : 23 mars 2011Le député Maxime Gremetz a été exclu temporairement de l’Assemblée et sera privé de la moitié de son indemnité parlementaire pendant deux mois, comme sanction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website