Meutre homophobe à VolvogradLe cadavre d’un jeune gay de 23 ans a été retrouvé dans la cour d’un immeuble, la semaine dernière à Volgograd. L’homme gisait nu, son crâne avait été fracassé et le corps portait des traces de coups et de tortures, il avait subi des sévices sexuels d’une extrême cruauté. Trois individus ont été rapidement arrêtés : des « amis » de la victime, qui avaient passé une soirée arrosée pendant laquelle ils lui auraient fait admettre qu’il était homosexuel. Ils se sont ensuite acharnés sur leur victime à coups de pieds.

9 thoughts on “Meutre homophobe en Russie après un Coming Out forcé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website