Nicolas Sarkozy n’arrive pas à tirer parti de l’effet Carlita. L’Italienne est populaire et pourtant son mari ne profite pas de la même clémence dans le cœur des Français.

 image

À tout Sarko-problème, il y a une Sarko-solution…

L’institut de sondage « indépendant » (pfff, mort de rire) CSA vient de passer sous le contrôle de Bolloré, l’un des meilleurs amis du président Sarkozy.

Si on continue comme cela, je prédis une belle remontée de sa cote de popularité.

PARIS (AFP) — Le groupe Bolloré, qui détenait déjà 40% du capital de l’institut de sondages CSA, a annoncé jeudi qu’il venait d’acquérir les 60% restants, renforçant ainsi sa présence dans la communication.

Le groupe français Bolloré "a acquis, le 9 juillet 2008, 60% du capital du groupe CSA dont il détenait déjà 40% depuis septembre 2006", a-t-il annoncé dans un communiqué. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Vers la suite de la dépêche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website