Ayant terminé l’année en me blessant sérieusement le pied, je suis momentanément handicapé. Je ne pouvais pas sortir de la maison depuis plus de deux semaines. Mais, j’ai commencé à marcher 200-300 mètres, ces derniers jours, pour faire de petites courses. Mais aujourd’hui, j’ai été un peu plus loin et non sans difficultés. J’ai réalisé à quel point la vie des handicapés était difficile. Tout d’abord, par le manque d’infrastructures adaptées. Il y a quelques escaliers mécaniques dans le métro de Montréal, mais pas à tous les étages. Il faut donc descendre des marches à certains moments. Ces constructions sont stupides! Pour traverser la rue, si vous avez le malheur de ne pas pouvoir marcher vite, alors les voitures risquent de vous rentrer dedans. Comme je marchais sans béquilles et sans canne aujourd’hui. Je n’avais pas de signes extérieurs de handicap. J’avais beau marcher à 2km/h en boitant, les voitures pensaient que j’allais traverser rapidement et arrivaient à toute vitesse sur moi, sans ralentir. Enfin, le pire, c’est le regard des gens. Je suis allé dans un centre commercial en soirée, je suis un jeune qui marchait bizarrement, en trainant la patte. Et je n’ai pas pu compter le nombre de personnes m’ayant regardé bizarrement, ou ayant failli me rentrer dedans. Le regard des gens quant à la différence est terrible. Je veux par ce message apporter tout mon soutien à la cause des handicapés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website