Le Parti socialiste s’inquiète de la radicalisation des opposants au mariage pour tous : qui « n’hésitent plus à opter pour une stratégie de la tension, à mener une guérilla contre les ministres » a déploré Frédérique Espagnac, porte-parole du parti dans un communiqué.

« Voilà qu’en une semaine à droite, où la frontière entre UMP et Front national tend chaque jour de plus en plus à s’effacer, on a parlé d’enfants gazés dans une manifestation, dont on n’a pas hésité à déborder le parcours, on a critiqué violemment le travail d’un magistrat, on a donné au chef de l’État des surnoms grossiers et lancé des appels à sa démission ».

Hommen

Voici un exemple pitoyable de cette radicalisation en vidéo : des jeunes homophobes ont décidé de créer le Hommen en réponse aux féministes des FEMEN. Ce même groupe a publié des affiches outrancières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website