Copie de mon message envoyé à la commission Bouchard-Taylor sur les « accommodements déraisonnables » suite à la séance publique du lundi 29 octobre à Québec.

« Messieurs les commissaires. Je suis extrêmement choqué ce soir de vous avoir vu couper la parole à un homme qui vous parlait des aliments kasher et que avez qualifié d’antisémite. Cet homme rapportait des faits concrets. Une grande majorité d’aliments des épiceries sont kaschers. C’est un fait. Pas besoin de JE (ndlr: émission de télévision québécoise) pour le constater. Le cout lié à la venue d’un Rabin existe, il faut bien que quelqu’un le paye! Cet homme avait donc le droit d’évoquer ces faits sans être taxé d’antisémite. Vous avez démontré ce soir que vous ne censurez pas les intervenants de la même manière et avez perdu toute crédibilité à mes yeux. Je n’accorderais plus aucune importance à la conclusion de cette commission et vous invite à bien vouloir déposer votre démission dans les plus brefs délais. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website