Les propos du Président tenus devant l’assemblée des maires de France ont choqué la communauté gay qui voit dans la notion de Liberté de conscience un recul de François Hollande après les manifestations homophobes du week-end dernier.

La loi s’applique pour tous, dans le respect de la liberté de conscience  — François Hollande (@Elysee)

Ne voulant pas tirer sur une ambulance, nous préférons mettre cela sur le compte de la maladresse et invitons le Président de la République à revenir sur ce malentendu et à affirmer clairement : que la loi devra être respectée par tous les maires, et non pas en fonction de l’homophobie de celui-ci. Accepterait-on cette « liberté de conscience » si un maire refusait de marier deux personnes de couleur ?

 

2 thoughts on “HOLLANDE : le couac de la Liberté de conscience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website